• 23 novembre 2017
Le Mot du Président
Pr Stanislas OUARO

L’Université Ouaga II, créée dans un contexte de crise universitaire, par décret n° 2007-834/PRES/PM/MESSRS/MEF du 12 décembre 2007, s’est fixée pour objectif de contribuer significativement à la résolution des problèmes de formation et de recherche au Burkina Faso. Elle entend de la sorte jouer le rôle de (...)
UO2 en images
Revues Scientifiques
Compteur de visite
Aujourd'hui : 307
Hier : 488
Total : 304667
CEREMONIE DE REMISE D’ORDINATEURS AUX UNIVERSITES PUBLIQUES DU BURKINA FASO.

Une cérémonie de remise d’ordinateurs aux Universités Publiques du Burkina a été organisée le jeudi 05 octobre 2017 à partir de 9 heures dans la salle de conférence de Technopôles PSUT de l’Université Ouaga I Professeur Joseph KI-ZERBO. La cérémonie a été présidée par le Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation. Elle s’est déroulée devant les premiers responsables des Universités Publiques du Burkina, les enseignants-chercheurs et de nombreux étudiants qui en sont les premiers bénéficiaires de ces ordinateurs, gracieusement offerts par l’Ambassade de la République de Chine Taiwan au Burkina Faso. Plusieurs interventions ont ponctué ladite cérémonie : l’allocution du représentant des Présidents d’Universités Publiques du Burkina, celle du représentant des étudiants, le discours du représentant du Ministre de l’Enseignement supérieur et enfin celui de Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de la République de Chine Taiwan au Burkina Faso.

Pour le Vice-président chargé de la professionnalisation et des relations universités-entreprises, représentant les Présidents des Universités Publiques du Burkina, c’est un sentiment de joie qui l’anime en recevant ces ordinateurs dans le cadre du projet de mise en œuvre de bibliothèques numériques au profit des étudiants. Ces ordinateurs viennent à point nommé pour accompagner la réforme LMD qui exige de plus en plus des travaux de recherche complémentaires de la part des étudiants. Ces derniers, à travers leur représentant, n’ont pas manqué de traduire toute leur gratitude au donateur car pour eux, ce don répond à une préoccupation longtemps exprimée et la création de bibliothèques numériques dans les universités permettra de résoudre, un tant soit peu, la question d’inaccessibilité et l’insuffisance des documents physiques dans les bibliothèques. Le donateur, Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur s’est dit très content de partager les acquis de la République de Chine Taiwan avec le département en charge de l’enseignement supérieur du Burkina Faso. Il a laissé entendre que ce don fait suite à une requête posée par les étudiants dans les Universités publiques du Burkina Faso. De 2012 à 2017, ce sont au total, 4 600 ordinateurs de bureau et 100 ordinateurs portables qui ont été offerts par l’Ambassade en guise d’appui aux structures administratives et à l’enseignement supérieur du Burkina Faso. Pour cette année, ce sont 1 500 ordinateurs qui ont été offerts au Burkina Faso, soit 500 pour l’ensemble des Universités publiques, représentant une valeur de près de 558 310 000 Francs CFA.

La répartition des 500 ordinateurs s’est faite de la façon suivante :
-Université Ouaga I Professeur Joseph KI-ZERBO : 140 ;
-Université Ouaga II : 80 ;
-Université Nazi Boni : 80 ;
-Université Norbert ZONGO : 80 ;
-Université de Fada : 40 ;
-Université de Ouahigouya : 40 ;
-Université de Dédougou : 40.

Le Secrétaire Général, représentant le Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation a, au nom du Ministre, traduit ses sincères remerciements et sa profonde gratitude à l’Ambassade de la République de Chine Taiwan au Burkina Faso. Il a rassuré Son Excellence, que les ordinateurs seront entièrement destinés aux étudiants qui les utiliseront pour leurs recherches documentaires à travers les bibliothèques virtuelles dans les universités. Ils demandent donc aux étudiants d’en faire un bon usage afin d’encourager le donateur à en faire de même les années à venir pour d’autres universités qui sont dans le besoin.

Hamado TOUGRI
Chargé de Presse et de Communication