• 23 novembre 2017
Le Mot du Président
Pr Stanislas OUARO

L’Université Ouaga II, créée dans un contexte de crise universitaire, par décret n° 2007-834/PRES/PM/MESSRS/MEF du 12 décembre 2007, s’est fixée pour objectif de contribuer significativement à la résolution des problèmes de formation et de recherche au Burkina Faso. Elle entend de la sorte jouer le rôle de (...)
UO2 en images
Revues Scientifiques
Compteur de visite
Aujourd'hui : 307
Hier : 488
Total : 304667
LANCEMENT DU PROJET DE RECHERCHE SUR LE THEME « INCLUSION ECONOMIQUE DES JEUNES ET DES FEMMES PAR L’ENTREPRENARIAT INCLUSIF ».

« Inclusion des jeunes et des femmes par l’entreprenariat inclusif : cas du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire et du Kenya », tel est l’intitulé du thème du projet de recherche qu’entend mener le Laboratoire d’Analyse quantitative appliquée au développement – Sahel (LAQAD-S) de l’Université Ouaga II en partenariat avec des équipes de recherche de la Côte d’Ivoire et du Kenya. Le projet qui doit être conduit sur deux (02) ans est financé à hauteur de 95% par le Canada à travers le Centre de Recherche et de développement international (CRDI).

La cérémonie de lancement dudit projet, placée sous le patronage du Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation et le co-parrainage des Ministres en charge de l’économie, de la jeunesse, de l’environnement, de la promotion des PME et de la promotion de la femme, a eu lieu le lundi 23 octobre 2017 à Pacific Hôtel de Ouagadougou à partir de 9 heures.
Quatre interventions ont marqué la cérémonie de lancement :
-le mot de bienvenue du Professeur Stanislas OUARO, Président de l’Université Ouaga II ;
-le mot du Docteur Robert OUEDRAOGO, Président du comité d’organisation ;
-l’allocution du Professeur Alban AHOURE, Coordonnateur général du projet ;
-l’allocution de Madame la Chargée de mission, représentant Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur du Canada au Burkina Faso ;
-le discours de lancement du Ministre de l’Enseignement supérieur, représenté Monsieur Aubin Ibrahim COULIDIATI, Secrétaire d’Etat à la Recherche scientifique et de l’Innovation.

Pour le President de l’Université Ouaga II, ce projet traduit un bel exemple de cooperation et de partenariat Sud-Sud que son établissement entend méner avec des structures universitaires de pays africains, en l’occurrence la Côte d’Ivoire et le Kenya. Il a félicité le Professeur Pam ZAHONORO et toute son équipe du LAQAD-S pour cette belle initiative qui contribuera sans nul doute au rayonnement de l’Université Ouaga II.

Pour le Docteur Robert OUEDRAOGO, L’objectif général de ce projet de recherche, vise à mieux le faire connaître et à obtenir les contributions des parties prenantes pour sa mise en œuvre efficace. D’où l’implication à ce présent séminaire, les représentants des institutions du secteur public en charge des questions d’entreprenariat, d’emplois, de jeunesse, de genre et de l’environnement des affaires ainsi que les faîtières des organisations de la société civile et les collectivités territoriales.

Enfin selon le coordonnateur général du projet, le modèle d’entreprenariat inclusif permet d’innover et de développer des services à moindre coût pour les couches défavorisées et partant, à réduire la pauvreté. C’est pour cette raison que le Secrétaire d’Etat a laissé entendre que les résultats du projet sont fortement attendus par le gouvernement du Burkina Faso.

Hamado TOUGRI
Chargé de presse et de communication