• 23 novembre 2017
Le Mot du Président
Pr Stanislas OUARO

L’Université Ouaga II, créée dans un contexte de crise universitaire, par décret n° 2007-834/PRES/PM/MESSRS/MEF du 12 décembre 2007, s’est fixée pour objectif de contribuer significativement à la résolution des problèmes de formation et de recherche au Burkina Faso. Elle entend de la sorte jouer le rôle de (...)
UO2 en images
Revues Scientifiques
Compteur de visite
Aujourd'hui : 307
Hier : 488
Total : 304667
ATELIER DE REFLEXION SUR LES CONDITIONS D’ADMISSIBILITE AU MASTER 1 A L’UFR/SJP ET LA DEFINITION DES CURRICULA.

L’Unité de Formation et de Recherche en Sciences Juridiques et Politiques (UFR/SJP) de l’Université Ouaga II a tenu un atelier à Kombissiri, du 25 au 27 octobre 2017, aux fins de réfléchir sur les conditions d’admissibilité au Master 1 et de définir des curricula. Ont pris part à cet atelier, le directeur et le directeur adjoint, les enseignants-chercheurs et le personnel ATOS de l’UFR. L’ouverture des travaux a été présidée par le Professeur Dominique W. KABRE, directeur de l’UFR, représentant le Professeur Stanislas OUARO, Président de l’Université Ouaga II. Il a, au nom de ce dernier remercié tous les participants de l’atelier et a souhaité que les travaux se déroulent dans de bonnes conditions afin que les objectifs assignés au présent atelier soient atteints. Il s’agit entre autres de fixer les conditions d’ouverture du M1 à l’UFR pour l’année universitaire 2017-2018 d’une part, et d’autre part, d’examiner et valider les curricula des Unités d’Enseignement (UE) du nouveau M1.

En effet, le système LMD se déroule à l’UFR/SJP depuis l’année académique 2014-2015 par l’ouverture des M2 en droit privé fondamental, en droit international et en droit public fondamental. Ensuite, elle a procédé l’année dernière au lancement du Master recherche en sciences politiques et du Master professionnel en droit des affaires et fiscalité cette année. Le niveau licence, notamment la L1 a été lancée courant l’année universitaire 2014-2015 ; la L2 en 2015-2016 et la L3 en 2016-2017. De tout ce qui a été présenté, l’on constate qu’il manque dans la chaine, le M1 pour que l’application du LMD soit complète. L’UFR prévoit la mise en œuvre de ce M1 pour l’année universitaire 2107-2018, d’où la nécessité de se pencher sur la définition des curricula y relatifs. Une question fondamentale se pose au regard de la prévision du nombre élevé des admis de la licence cette année. Est-ce que le Master 1 sera ouvert à tous les titulaires de la licence ou bien l’UFR fixera-t-elle des conditions d’admissibilité ? ce sont des questions qui seront débattues au cours du présent atelier.

Les participants se sont répartis en sous-commissions et des plénières permettront à chaque sous-commission d’exposer ses travaux et de les soumettre pour amendements. La fin des travaux de l’atelier est prévue le samedi 27 octobre 2017.

Hamado TOUGRI
Chargé de presse et de communication