• 16 janvier 2018
Le Mot du Président
Pr Stanislas OUARO

L’Université Ouaga II, créée dans un contexte de crise universitaire, par décret n° 2007-834/PRES/PM/MESSRS/MEF du 12 décembre 2007, s’est fixée pour objectif de contribuer significativement à la résolution des problèmes de formation et de recherche au Burkina Faso. Elle entend de la sorte jouer le rôle de (...)
UO2 en images
Revues Scientifiques
Compteur de visite
Aujourd'hui : 315
Hier : 398
Total : 322394
CELEBRATION DU 40è ANNIVERSAIRE DE L’UFR/SEG : LE COMITE D’ORGANISATION RECU PAR LE PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE.


Quarante (40) ans après la création de l’Unité de Formation et de Recherche en Sciences Economiques et de Gestion (UFR/SEG), ancienne ESSEC et FASEG (1976-2016), les autorités de l’Université Ouaga II ont décidé de célébrer son quarantième anniversaire au mois de mars 2018, sous le haut patronage de Son Excellence Monsieur Paul Kaba THIEBA, Premier Ministre, Chef du Gouvernement du Burkina Faso et le parrainage de Son Excellence Monsieur Alassane Bala SAKANDE, Président de l’Assemblée Nationale. C’est dans ce cadre que ce dernier a accordé une audience au comité d’organisation le mercredi 27 décembre 2017 à partir de 16 heures, à son cabinet. Le comité d’organisation était conduit par le Professeur Stanislas OUARO, Président de l’Université Ouaga II.


Avec son Excellence Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale, il a été question de rappeler à celui-ci le contexte qui a prévalu à l’organisation des quarante ans de l’UFR/SEG, des démarches qui ont été entreprises pour demander des soutiens pour l’organisation et le point des activités qui seront menées au cours de la période de célébration. Pour le Président de l’Université Ouaga II, au-delà d’une célébration, cette activité va permettre de magnifier l’excellence à travers des débats académiques, toute chose qui pourra éclairer ou orienter le gouvernement dans la prise de décisions concernant certaines questions d’ordre économique.
Pour sa part, le parrain a rassuré les membres du comité, de la pertinence d’organiser ce quarantenaire et dit avoir écouté avec attention les doléances et les attentes des autorités de l’Université Ouaga II vis-à-vis de sa personne et vis-à-vis de son institution. Il a fait la promesse d’apporter sa modeste contribution dans la mesure de ses possibilités, pour la réussite éventuelle de l’évènement. Il a souhaité qu’un appel à contributions soit lancé auprès des anciens étudiants de l’UFR, ancienne ESSEC et FASEG qui occupent de nos jours de hauts postes de responsabilités dans des services aussi bien au Burkina Faso qu’ailleurs afin qu’ils soutiennent l’initiative.


Aux termes de l’audience, le Président de l’Université Ouaga II a remercié le parrain pour sa disponibilité et l’a rassuré que le comité d’orga