• 16 août 2018
Le Mot du Président
Pr Stanislas OUARO

L’Université Ouaga II, créée par décret n° 2007-834/PRES/PM/MESSRS/MEF du 12 décembre 2007 dans un contexte de crise universitaire, s’est fixée pour objectif, de contribuer significativement au développement socio-économique de la société burkinabè à travers une formation et une recherche de qualité. Elle (...)
UO2 en images
Revues Scientifiques
Compteur de visite
Aujourd'hui : 132
Hier : 475
Total : 390775
CEREMONIE D’INSTALLATION DU PROFESSEUR MAMADOU TOE, DIRECTEUR DE L’INSTITUT UNIVERSITAIRE DE FORMATION INITIALE ET CONTINUE (IUFIC).


Le Professeur Mamadou TOE, enseignant-chercheur en gestion à l’UFR/SEG de l’Université Ouaga II, nommé Directeur de l’Institut Universitaire de Formation Initiale et Continue (IUFIC) a été installé dans ses fonctions le lundi 21 mai 2018 par le Secrétaire général, représentant le Président de l’Université Ouaga II. La cérémonie de ladite installation s’est déroulée dans les locaux de l’IUFIC en présence du Conseiller Technique Mamoudou CISSE, du Directeur du Contrôle des Marchés et des Engagements Financiers, du Directeur adjoint de l’Ecole doctorale, du personnel enseignant et ATOS de l’IUFIC.


Après lecture de l’arrêté ministériel portant nomination du Docteur Mamadou TOE comme directeur de l’IUFIC, le Secrétaire général a procédé à son installation en remplacement du Professeur Serge Balibié BAYALA, appelé à d’autres fonctions au poste de Directeur Général du CESAG à Dakar.


Prenant la parole, le nouveau directeur de l’IUFIC a tenu à remercier le Président de l’Université Ouaga II, le Professeur Adjima THIOMBIANO pour la confiance placée en sa modeste personne en le proposant comme directeur de l’Institut Universitaire de Formation Initiale et Continue. Il a dit mesurer la portée d’une telle confiance et les défis y afférents. Il a profité de l’occasion pour faire une mention spéciale à ses maitres pour leur implication à son succès au concours d’agrégation du CAMES. Il s’agit des professeurs Pam ZAHONOGO, Serge B. BAYALA et Florent SONG-NABA.


Ensuite, il a rendu un hommage mérité à son prédécesseur pour le travail remarquable qui a été mené pour asseoir l’IUFIC parmi les structures modernes incontournables dans l’enseignement supérieur au Burkina Faso et même au-delà. Pour terminer ses propos, il a souhaité bénéficier du soutien et de l’accompagnement des collaborateurs de l’IUFIC pour, non seulement consolider les acquis, mais aussi et surtout, relever les nouveaux défis auxquels il devra faire face.


Le mot de clôture est revenu au Secrétaire général qui a, au nom du Président, félicité et encouragé le nouveau directeur de l’IUFIC, tout en le rassurant de la disponibilité de la présidence de l’Université Ouaga II à l’accompagner dans l’exercice de la mission qui vient de lui être confiée.


Bon vent au nouveau Directeur de l’IUFIC !


Le service de communication UO2