• 17 décembre 2017
Le Mot du Président
Pr Stanislas OUARO

L’Université Ouaga II, créée dans un contexte de crise universitaire, par décret n° 2007-834/PRES/PM/MESSRS/MEF du 12 décembre 2007, s’est fixée pour objectif de contribuer significativement à la résolution des problèmes de formation et de recherche au Burkina Faso. Elle entend de la sorte jouer le rôle de (...)
UO2 en images
Revues Scientifiques
Compteur de visite
Aujourd'hui : 263
Hier : 380
Total : 312966
MAFI - Recherche.


Objectif Global
L’objectif global du master de recherche en MAFI est de former les étudiants à l’analyse des problèmes économiques internationaux, à la prévision macroéconomique et à l’analyse des politiques macroéconomiques, à travers une triple formation en économie internationale, macroéconomie et économétrie. En effet, dans ce contexte de mondialisation, il devient urgent pour les jeunes chercheurs et les hauts cadres de disposer de compétences solides pour analyser les politiques économiques en relation avec le contexte mondiale.

Objectif spécifique
De façon spécifique, les étudiants doivent disposer de compétences avérées pour analyser :
• La dynamique du commerce international et les politiques commerciales ;
• Les politiques de l’intégration économique en Afrique ;
• Les politiques de développement en relation avec les mutations du contexte
international (APD, endettement, gouvernance, etc.)
Dans cette optique, l’orientation de la spécialité est résolument appliquée. Une des spécificités de cette spécialité sera ainsi de fournir aux étudiants des connaissances solides à la fois en économie internationale, en politique économique et dans le domaine des méthodes quantitatives (économétrie et techniques de simulation).

Débouchés 
La finalité principale de cette option est qu’à l’issue de leur formation, les étudiants soient capables d’intégrer les structures de recherche (Écoles doctorales, centres de recherche etc.). Par ailleurs, les étudiants formés seront à même d’intégrer les services d’études économiques des administrations centrales (ministère de l’économie, ministère des affaires sociales,... ), des administrations locales (conseils régionaux, offices de développement économique,... ), des administrations de sécurité sociales, les services d’étude et de conjoncture des banques et des grandes entreprises, les institutions africaines (Commission UEMOA, CEDEAO, UA, Banques centrales, BAD, BOAD etc.) et internationales (FMI, Banque Mondiale, OMC, PNUD, CNUCED etc.), etc.

Public Cible et Conditions d’accès
Ce master s’inscrit dans la réforme LMD. Il se prépare en quatre semestres après la licence, soit 120 crédits. Il est destiné aux étudiants et professionnels ayant acquis des bases en économie et en finance. Le contenu des enseignements de ce master leur permettra d’acquérir une double compétence théorique et technique dans ces deux domaines considérés sous l’angle de l’international.
L’accès au Master « Macroéconomie Appliquée et Finance internationale » est ouvert aux titulaires de :
1. la licence (soit 180 crédits) dans le domaine de formation du Master (Sciences Économiques et gestion) ou d’un diplôme reconnu équivalent satisfaisant aux critères d’admission précisés dans le descriptif du master.
2. diplômes d’un niveau au moins équivalent à celui de la licence, sur étude de dossier et satisfaisant aux critères d’admission précisés dans le descriptif de la formation.
Des conditions pédagogiques spécifiques sont élaborées par l’équipe chargée de l’encadrement pédagogique et adoptées conformément aux dispositions des textes de l’université. Ces conditions sont spécifiées dans le descriptif du master.


Coût annuel de formation
Frais d’inscription : 50000f
Frais de formation 300000f

Durée de formation
2 ans



Documents joints