• 14 octobre 2019
Le Mot du Président
Pr Adjima THIOMBIANO

L’Université Ouaga II, créée par décret n° 2007-834/PRES/PM/MESSRS/MEF du 12 décembre 2007 dans un contexte de crise universitaire, s’est fixée pour objectif, de contribuer significativement au développement socio-économique de la société burkinabè à travers une formation et une recherche de qualité. Elle (...)
UO2 en images
Revues Scientifiques
Compteur de visite
Aujourd'hui : 58
Hier : 574
Total : 569185
SEMINAIRE DE PREPARATION DES ENSEIGNANTS-CHERCHEURS DE L’UNIVERSITE OUAGA II, CANDIDATS ET FUTURS CANDIDATS AUX CONCOURS D’AGREGATION DU CAMES .

Depuis un certain temps, il est devenu une tradition pour l’Université Ouaga II d’organiser des sessions de préparation à l’attention des enseignants-chercheurs, candidats et futurs candidats aux concours d’agrégation en Sciences Juridiques Economiques, Politiques et de Gestion du CAMES.
Cette année, deux sessions de préparation ont été organisées : la première a eu lieu au mois d’avril 2018 et la seconde du 10 au 15 décembre 2018. La cérémonie d’ouverture prévue pour le lancement des travaux de la seconde session s’est déroulée le lundi 10 décembre 2018 à partir de 9 heures dans la salle de Conférences de l’ISSP de l’université Ouaga I Professeur Joseph KI-ZERBO. Elle a été placée sous la présidence du Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation.
La formation a été assurée par d’éminents professeurs, de renommée internationale ayant une grande expérience du concours d’agrégation du CAMES, venus de la sous-région, d’universités et d’établissements d’enseignement supérieur de l’espace CAMES ainsi que des formateurs au niveau local.

Le Président de l’Université Ouaga II, le Professeur Adjima THIOMBIANO, a saisi cette opportunité pour traduire sa reconnaissance à ces formateurs pour avoir sacrifié de leur temps et de leur énergie pour effectuer le déplacement de Ouagadougou afin d’assurer la formation des futurs candidats au concours. Pour lui, l’Université Ouaga II s’est engagée dans cette dynamique de formation au regard du taux d’encadrement anormalement bas constaté et de la conviction que le passage aux grades supérieurs dans le corps enseignant nécessite une bonne préparation. Il a ensuite remercié le Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation pour son engagement et sa détermination aux côtés de l’Université Ouaga II pour relever les grands défis.

Le Professeur Adjima THIOMBIANO a terminé ses propos en soulignant que la présente session de formation regroupe près d’une quarantaine de candidats dont des candidats de l’Université Ouaga II, de l’Université Ouaga I Professeur Joseph KI-ZERBO, de l’Université Norbert ZONGO, de l’Université Nazi BONI ainsi que des candidats venus de l’extérieur dont : 01 candidat venu du Congo Brazzaville, 1 du Niger, 03 du Togo, 03 de la Côte d’Ivoire, et 07 du Benin. Aussi, a-t-il ajouté, « en acceptant les accueillir tous, l’Université Ouaga II veut aller dans le sens de l’intégration des universités africaines, mais aussi faire de Ouagadougou, un centre d’excellence pour former et encadrer les candidats aux différents concours d’agrégation du CAMES ».

Le représentant des formateurs, le Professeur Albert N’DO OSSA a remercié les autorités du département de l’enseignement supérieur du Burkina Faso pour la confiance qu’elles ont placée en leur personne en renouvelant cette année, leur implication dans la préparation des candidats. Il a remercié fortement l’Université Ouaga II pour cette belle et noble initiative et a émis le souhait que de ces sessions de formation, sortent aux prochains concours, des agrégés en Science Juridique, Politique, Economique et de Gestion.

Le Directeur de Cabinet, représentant le Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, a remercié également les formateurs pour leur disponibilité. Il souligne que ces différentes sessions de formation inscrivent l’Université Ouaga II sur une trajectoire de l’excellence dans la mise en place d’un corps enseignant de qualité et engagé pour relever les différents défis de la formation et de la recherche universitaires. Il a félicité et encouragé cette vision de l’Université Ouaga II et a exhorté les enseignants-chercheurs, candidats ou futurs candidats au concours d’agrégation du CAMES, à tout mettre en œuvre pour tirer le meilleur profit de la grande et riche expérience des formateurs.

La clôture des travaux de la session de préparation est intervenue le vendredi 14 décembre 2018 aux alentours de 18 heures.

Le service de communication UO2