• 25 mars 2019
Le Mot du Président
Pr Adjima THIOMBIANO

L’Université Ouaga II, créée par décret n° 2007-834/PRES/PM/MESSRS/MEF du 12 décembre 2007 dans un contexte de crise universitaire, s’est fixée pour objectif, de contribuer significativement au développement socio-économique de la société burkinabè à travers une formation et une recherche de qualité. Elle (...)
UO2 en images
Revues Scientifiques
Compteur de visite
Aujourd'hui : 20
Hier : 276
Total : 489395
DEUXIEME SESSION ORDINAIRE DE L’ANNEE 2018 DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’UNIVERSITE OUAGA II.

L’Université Ouaga II a tenu la deuxième session ordinaire de son Conseil d’Administration le vendredi 22 décembre 2018 à partir de 9 heures dans la salle de réunion de l’UFR/SEG.
L’ordre du jour a porté sur les points suivants :
1°) Informations ;
2°) Examen et adoption du projet de programme d’activités 2019 ;
3°) Examen et adoption du projet de budget 2019 ;
4°) Examen et adoption du projet de plan de passation des marchés publics 2019 ;
5°) Examen et adoption de projets de délibérations 2019 ;
6°) Divers.

Après vérification du quorum qui était largement atteint, le Président du Conseil d’Administration de l’Université Ouaga II, le Professeur Tanga Pierre ZOUNGRANA a dit conformément aux textes en vigueur que le conseil pouvait se tenir et délibérer valablement. Il a ensuite soumis l’ordre du jour du conseil aux administrateurs pour amendements. Ceux-ci n’ayant pas fourni d’amendements, la parole fut donnée au Président de l’Université Ouaga II pour le premier point de l’ordre du jour.
Prenant la parole le Président de l’Université Ouaga II, Professeur Adjima THIOMBIANO, a donné au conseil les informations suivantes :
- La première information est relative au changement qu’il a opéré au sein de son équipe managériale à la présidence et dans certaines UFR, Institut et Ecole doctorale. Ces changements ont concerné les postes suivants : le DAF, le VP/RCI, la PRM pour le compte de la présidence et les directeurs adjoints des UFR/SEG et SJP et de l’Ecole doctorale. Il y a eu également des mouvements du personnel ATOS, notamment au niveau des secrétaires de direction et des agents de liaison.

- La seconde information a concerné la relecture de certains textes de l’Université Ouaga II, notamment celui du règlement intérieur qui a fait l’objet de travaux en commission et dont la version finale sera soumise pour amendement et adoption aux prochaines sessions du CS et du CFVU ;
- La troisième information est relative au point sur les activités académiques 2017-2018 des UFR, Instituts, de l’Ecole Doctorale et des CPGE qui présente une situation multiforme au regard des contraintes de chaque établissement. Le VP/EIP est revenu sur ce point en donnant beaucoup plus de détails. Dans l’ensemble, on peut retenir que les activités académiques se sont bien déroulées et le Président a saisi l’occasion pour remercier et féliciter l’ensemble des acteurs pour le travail abattu ;
- La quatrième information a concerné l’accompagnement de l’Université Ouaga II aux enseignants-chercheurs dans le cadre de la recherche par l’octroi de plus de 60 voyages d’études ;
- La cinquième information est relative à la visite d’une équipe du MINEFID à l’Université Ouaga II du 05 octobre au 06 novembre 2018 aux fins d’opérer un audit comptable et financier. L’équipe a fini son travail et un rapport provisoire a été déposé dans lequel des recommandations ont été faites en vue de rendre plus saine la gestion des finances au sein de l’Université Ouaga II. Concernant le budget 2018, le Président a signalé qu’il n’a pas été à la hauteur des attentes et des défis de l’Université Ouaga II à cause de la régulation qu’il a subi. Il a également porté à la connaissance des administrateurs que le budget 2019 connaitra le même sort, ce qui commande des prises de mesures idoines pour en faire face ;

- La sixième information est relative aux plaintes engagées en justice depuis 2014 contre l’Université Ouaga II. Parmi ces plaintes, celle née de la gestion des FOAD et qui s’est retrouvée sur la place publique par l’intermédiaire de la presse et de la radio. Pour le Président, ces plaintes véhiculent une mauvaise image de l’Université Ouaga II. C’est pour cette raison et en vue de soulager la peine des étudiants concernés par la crise des FOAD, qu’une commission a été mise en place au mois de mars 2018 pour essayer de proposer des solutions pour un règlement à l’amiable de la crise. La commission a fini ses travaux et un rapport a été déposé et signé au mois d’octobre précédent par les différents protagonistes en présence du Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation ;

- L’avant-dernière information du Président est relative au point sur les activités liées à la construction de l’Université Ouaga II sur son site. A ce niveau, des efforts sont faits de part et d’autre afin de communiquer efficacement avec les populations concernées par le site sur l’état d’avancement du processus d’indemnisation. Comme en témoignent les récentes Assemblées Générales organisées par le Comité interministériel de règlement du conflit foncier lié à la construction du site de l’UO2 et la commission d’indemnisation avec les populations de Saaba et de Loumbila, tenues respectivement le 03 et le 04 décembre 2018. 
- La dernière information que le Président de l’Université Ouaga II a donné aux membres du conseil concerne la démarche partenariale entamée par son institution au près de l’Ambassade de Chine. Ce partenariat connaitra un début avec l’organisation confiée à l’Université Ouaga II d’un séminaire international sur les relations chino-africaines, prévu pour se dérouler à Ouagadougou à la dernière semaine du mois de janvier 2019.

Après de longs échanges entre les membres du conseil, des amendements ont été apportés sur le projet de programme d’activités, le projet de budget, le plan de passation des marchés ainsi que les délibérations de 2019. A la fin des travaux du conseil, les projets de documents soumis pour examen ont été adoptés à l’unanimité et par acclamations.

Le Président du conseil a donc remercié tous les membres pour leur présence effective et les a félicités pour le travail qui vient d’être fait. Il a ensuite présenté par avance ses vœux de nouvel an à tous les membres du conseil et aux invités avant de lever la séance autour de 14 heures 45 minutes.

TOUGRI Hamado
Chargé de presse et de communication